Ma routine capillaire pour cheveux frisés

titre1

Quand j’étais bébé, j’avais les cheveux lisses. C’est-à-dire que tout allait pour le mieux dans ma vie.

Sauf qu’un jour, les gamins à l’école m’ont appelée “champignon atomique“. Là, je me suis rendue compte que je n’avais pas tout à fait la même chose sur (et dans …?) le crâne que mes petits camarades.

Je vous passe les années à s’attacher les cheveux en chignon/queue de cheval (qui malheureusement collaient avec la période ingrate de la pré-adolescence), les lissages intensifs au fer à 230° et l’odeur de cheveu brûlé dans la chambre, puis enfin les boucles libres après un séjour en Guadeloupe. Tout ceci méritera un article à part entière.

Aujourd’hui, j’ai décidé de vraiment m’occuper de mes cheveux, surtout grâce au blog de Mercredie que je trouve absolument magnifique. J’ai pris rendez-vous dans la foulée chez le coiffeur (après au moins 7 ans d’abstinence) et j’ai dépensé la moitié de ma paie sur Amazon.

Voilà le résultat…

Shampoing

Je me lave les cheveux au shampoing (le but étant de passer aux poudres) une fois par semaine. Je veux éviter de jeter ce que je possède déjà donc j’alterne entre :

  • Garnier Ultra Doux à l’huile d’avocat et au beurre de karité : je l’utilise depuis des années, je ne m’en plains pas et il n’a pas de silicones
  • Keune Keratin Smooth Shampoo reçu dans ma Birchbox de janvier : évidemment la compo est dégueu et il m’assèche pas mal les cheveux
  • Kinky Curly Come Clean : mon petit nouveau, cruelty-free et avec une super compo : pas de parabens, pas de silicones, pas de SLS. Un bon shampoing clarifiant qui élimine tous les produits accumulés dans la semaine.

Après-shampoing

J’alterne entre plusieurs après-shampoing, en fonction de ce que j’ai dans mes placards. Mes deux principaux en ce moment sont :

  • Franck Provost Expert Nutrition : je sais, c’est vraiment pas super mais je l’utilise au milieu de la semaine quand je ressens le besoin de laver mes cheveux à l’AS (crâne qui gratte, etc etc). Il ne coûte pas cher et se présente en grand format, ce qui me permet de faire des économies non négligeables vu la quantité que je verse sur ma tête pour laver et démêler.
  • Giovanni Smooth as Silk Deeper Moisture : je commence par son odeur, sa texture, son pouvoir démêlant ou sa compo correcte ? Je l’aime beaucoup pour le moment !

Je démêle avec un peigne à dents larges et c’est le pire moment de ma semaine.

Après le rinçage, je sèche mes cheveux avec une serviette en microfibres.

LOC Method

J’applique la méthode LOC (Leave-in, Oil, Cream) après avoir lu dans la majorité des blogs ainsi que dans le livre Curl Power de Lorraine Massey que c’était the méthode qui fait des miracles sur les cheveux frisés.

Comme leave-in, j’utilise actuellement Knot Today de Kinky Curly, qui semble être une référence en la matière. Il sent divinement bon (mais vraiment), finit de démêler mes cheveux, hydrate bien… bref je l’aime !

Ensuite, je viens sceller l’hydratation avec l’huile de jojoba Desert Essence que j’applique avec parcimonie histoire de ne pas avoir les cheveux gras après.

Pour finir, j’applique la crème fouettée Acticurl d’Activilong (une marque française !) et je laisse sécher à l’air libre la grande majorité du temps, ou au diffuseur si je dois sortir juste après et si je veux un maximum de volume.

Etant une accro du commerce en ligne, j’achète tout ça sur Amazon ou bien iHerb (site américain, attention à ne pas trop commander pour éviter la douane, mais les prix sont bien plus attractifs qu’en France).

N’hésitez pas à partager en commentaire votre routine capillaire !

3 comments Add yours

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *